Événement marquant dans les locaux de la COI, à Ébène ! Le président de la République des Seychelles, Wavel Ramkalawan, a effectué une visite de courtoisie. Il était accompagné d’une délégation comprenant notamment le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, Sylvestre Radegonde. Le Secrétaire général de la COI ainsi que la présidence en exercice ont assisté à cette rencontre par visioconférence.

Une visite marquant l’importance de la coopération régionale

En consacrant à la COI un temps lors de sa toute première visite d’État, à Maurice, le président témoigne ainsi de l’importance qu’il accorde à la coopération régionale ainsi que son intérêt pour la COI.

C’est en effet avec un grand honneur, et dans un esprit de continuité, que je souhaiterai poursuivre avec vous, et me basant sur le travail déjà fait par mes prédécesseurs, cet ouvrage précieux qu’est la construction d’une région de l’océan Indien forte, résiliente et prospère. […] Je vois en la COI une invitation de nos îles à mieux comprendre que nous sommes avant tout des frères et des sœurs liés par le même destin.- Wavel Ramkalawan

Il a notamment indiqué la nécessité d’anticiper les solutions face aux bouleversements actuels, qu’ils soient sanitaires ou encore économiques. A cet égard, le président a insisté sur l’importance de mobiliser les investissements pour une reprise socio-économique dans la région.

Échange et partage d’expériences : un pré-requis à la coopération

Le Secrétaire général de la COI a souhaité la bienvenue au président, ainsi qu’à sa délégation, dans cette “maison commune” qu’est la COI. Une COI qui oeuvre pour le développement durable de l’Indianocéanie.

Je pense, entre autres, à la sécurité maritime, un domaine dans lequel les Seychelles ont été à l’avant-poste avec la COI. C’est d’ailleurs un prérequis au développement d’une économie bleue durable, pourvoyeuse d’emplois, génératrice de croissance, inclusive, innovante et respectueuse des grands équilibres écologiques. A cet égard, il me semble que la République des Seychelles a une expérience particulière à partager avec les îles soeurs de l’Indianocéanie. – Vêlayoudom Marimoutou

Dans le contexte de la Covid-19, il a également souligné l’importance de la relance économique :

Nous devrons être créatifs, adapter nos manières de produire, de consommer, de positionner nos destinations aussi car, nous le savons, le tourisme est un secteur moteur pour notre région.

Lire l’allocution du Secrétaire général de la COI

Les Seychelles ou les débuts de la COI

C’est aux Seychelles, le 10 janvier 1986, que la COI fût institutionnalisée par l’Accord de Victoria. C’est aussi aux Seychelles que ce même Accord fût révisé le 06 mars 2020, lors du 34ème Conseil des ministres.

Le Dr Takidinne Youssouf, Secrétaire d’État à la Coopération et ministre par intérim a réitéré ses félicitations au président pour son élection. Il a également souligné l’importance du chantier de modernisation institutionnelle de la COI. Une modernisation qui s’inscrit dans le droit fil de l’Accord de Victoria révisé.

Le 10 janvier prochain, la Commission de l’océan Indien fêtera les 37 ans de la signature de l’Accord de coopération entre les Etats membres de la COI, dit Accord de Victoria. Cet Accord qui constitue l’acte de naissance d’une coopération régionale de proximité entre les Etats-îles du Sud-ouest de l’océan Indien, a fait de la République des Seychelles, le dépositaire d’une vision stratégique dans cette zone en plein essor. – Dr Takidinne Youssouf

Lire l’allocution du Dr Takidinne Youssouf

Retour en images sur cette visite marquante