Les îles sont en première ligne du défi climatique. Pour les habitants de l’Indianocéanie, c’est du vécu.

En juin 2021, la COI a lancé un concours photo appelant à témoigner du changement climatique. Plus de 80 photographes amateurs ou confirmés ont participé à ce concours réalisé dans le cadre du programme Intra-ACP AMCC+ financé par l’Union européenne. 47 photos ont été sélectionnées par un jury indépendant pour figurer dans un ouvrage lancé le 07 juillet 2022 à l’océanarium Odysseo de Port-Louis (Maurice). Son titre: “les îles face au défi climatique”.

La voix des îles

Les grandes conférences mondiales sur le climat, la biodiversité ou les océans pointent l’urgence planétaire. Mais souvent, la voix des îles n’est pas assez entendue. Seule organisation spécifiquement insulaire d’Afrique, la COI est un porte-voix pour les îles d’Afrique et de l’océan Indien.

Gina Bonne, chargée de mission “Environnement et climat” de la COI explique:

Cette voix insulaire n’est pas que celle des décideurs politiques. C’est aussi celle de citoyens préoccupés, mobilisés et soucieux de peser sur le cours des choses ; c’est aussi la voix de la jeune génération qui est consciente de l’enjeu ce qui est un motif d’espoir ainsi qu’une responsabilité pour nous. C’est ce que nous racontent les photographies qui ont été rassemblées dans le livre « Les îles face au défi climatique ».

On y voit la sécheresse, l’érosion, la pollution, les inondations, les pluies diluviennes et les cyclones. Mais on y voit aussi des écosystèmes restaurés et protecteurs, des initiatives locales de reforestation, des innovations et un appel à plus de sobriété dans nos modes de vie.”

Partenariat

Pour faire face aux chocs systémiques, les Etats membres de la COI peuvent compter sur le soutien des partenaires. L’Union européenne est, à ce titre, un partenaire historique. Elle finance ou cofinance de nombreux projets régionaux en faveur de la résilience et de la diplomatie climatique.

Pour Massimiliano Messi, chargé d’affaires de la délégation de l’UE pour Maurice et les Seychelles:

Avec son Pacte vert européen, l’Union européenne n’a jamais été aussi ambitieuse dans la lutte contre le changement climatique et dans la préservation de la biodiversité. Pour la lutte contre le changement climatique par exemple, le Pacte Vert prévoit que 25% du budget de l’Union y soit dédié, notamment pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cette ambition se traduit avec force dans notre coopération extérieure, comme dans les îles membres de la COI, qui disposent de ressources naturelles exceptionnelles, mais qui se trouvent être extrêmement vulnérables aux impacts du changement climatique.

47 photographies à découvrir

A travers ces photographies, les participants au concours nous ont fait voyager et découvrir des paysages et des scènes de vie, loin du cliché de carte postale tropicale qui fait la renommée de notre région. […] Toutes ces photos nous montrent, à quel point, nos îles sont vulnérables face au changement climatique et que nous subissons ses effets au quotidien. […] La photo qui a le plus attiré l’attention du jury, c’est celle d’une fillette récupérant de l’eau dans un puit de sable quasiment vide. Cette image est un cri d’alarme autant que le témoignage attristé d’une réalité que vivent durement trop d’enfants, de femmes et d’hommes dans nos îles et ailleurs dans le monde.” – Irina Randrianaly, géographe et photographe formée par Pierrot Men, membre du jury du concours.

Les lauréats du concours photo sont:

  • David Razafimbohitra de Madagascar pour sa photo “Enfant cherchant de l’eau dans la sécheresse”, catégorie “les effets visibles du changement climatique”
  • Serge Rakotofiringa de Madagascar pour sa photo “La reforestation lutte contre le changement climatique”, catégorie “les solutions en matière d’adaptation ou d’atténuation”
  • Abbigayle Claite de Maurice pour sa photo “RipRap, tentative visant à prévenir l’érosion côtière”, catégorie “jeune”

Ces photos sont à (re)découvrir ici.

En plus des photos lauréates, les membres du jury en ont sélectionné une quarantaine d’autres.

Consulter le livre “Les îles face au défi climatique”