C’est au cours d’une soirée riche en émotions que la Mauricienne Sharon Paul a vu son roman « Le Cantique du rasta » être sacré Prix Indianocéanie 2021.

Dénouement près d’un an après le lancement

La troisième édition du Prix Indianocéanie a été lancée en décembre 2020. Le jeudi 25 novembre, lors d’une cérémonie à la Villa du Département (La Réunion), le manuscrit lauréat a été révélé. La Mauricienne Sharon Paul s’est vue remettre le trophée pour son roman Le Cantique du rasta.

Un roman musical

Le Cantique du rasta, c’est l’histoire de Nas, un personnage imaginaire. Nas est maçon, mais c’est avant tout un chanteur qui va poser sa voix sur un mélange de reggae et de sega. Il chantera alors pour son peuple, ces mauriciens oubliés, ignorés. Il lèvera, à travers ses chansons, le tabou sur les souffrances et finira par gêner le pouvoir politique.

Si cette histoire vous semble familière, c’est normal. Car Sharon Paul puise son inspiration de l’histoire du chanteur Kaya.

Une auteure amoureuse des mots et un défi personnel

Sharon Paul s’est lancée dans l’écriture de ce roman par défi. Un challenge pour cette jeune mauricienne qui, enfant déjà, écrivait des textes, en secret. D’ailleurs, bien plus que simplement « écrire », son objectif était de « faire lire ».

« Cette récompense m’a donné confiance en mon écriture et marque sans doute le début d’une belle aventure. C’est l’écriture des autres qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui et c’est grâce à la langue française que je me suis ouverte au monde.»

Grâce au Prix Indianocéanie, Sharon Paul verra son roman, Le Cantique du rasta, rejoindre les étagères de librairies avant d’atterrir dans les mains de ses futurs lecteurs. En effet, une édition commerciale du roman a été réalisée avec l’Atelier des nomades.

Distingué parmi 66 manuscrits

La troisième édition du Prix Indianocéanie a connu un véritable succès. En effet, pas moins de 66 manuscrits ont été reçus au 30 juin 2021. Romans, nouvelles, recueils de poésie, contes, … plusieurs genres littéraires étaient représentés. Mais c’est Le Cantique du rasta qui a su convaincre les 5 membres du jury.

Le saviez-vous ?

Depuis sa première édition en 2018, 176 manuscrits ont été reçus !

Le saviez-vous ?

Deux romans ont déjà été primés
  • Le jumeau, de Jean-Pierre Haga Andriamampandry, en 2018
  • Misère, de Davina Ittoo, en 2019

Le Prix Indianocéanie est un appel à écritures. Sans genre imposé, les auteurs amateurs ou confirmés de la région sont invités à proposer leurs textes en français.

Cette initiative culturelle existe depuis 2018 et en est à sa troisième édition. Aux côtés de la COI, le Conseil départemental de La Réunion & l’Organisation internationale de la Francophonie soutiennent ainsi la création littéraire indianocéanienne.

Consulter le dossier de presse
Consulter les discours