5 milliards d’euros par an, tel est le montant que les ressources halieutiques de la région de l’Afrique de l’Est, de l’Afrique australe et de l’océan Indien peuvent générer. Un potentiel que les principales organisations et institutions de la région comptent exploiter durablement.

Un nouvel élan pour la coopération régionale

C’est dans cette optique qu’ E€OFISH a été lancé officiellement, le 9 décembre 2020. Ce programme concentre les efforts de 10 organisations ou institutions actives dans le développement régional afin de créer des synergies et capitaliser les acquis des 33 précédentes années de collaboration.

L’objet d’E€OFISH n’est pas de réinventer la roue mais de capitaliser sur les acquis, d’apporter lorsque nécessaire des correctifs dans les pratiques, de restructurer ou renforcer les politiques et cadres régissant la pêche et d’opérer autant que possible des changements positifs surtout sur le terrain, au plus près des communautés.” – Vêlayoudom Marimoutou, Secrétaire général de la COI

La pêche: un levier économique

E€OFISH facilite la mise en place de politiques et de cadres pour une gestion durable de la pêche. Par ailleurs, il poursuit les efforts menés dans la  protection des ressources halieutiques contre la pêche illégale. Mais, avant tout, il cherche à avoir un impact positif dans la vie du pêcheur en appuyant des initiatives sur le terrain.

LE PARTENARIAT E€OFISH

Promoteur et bailleur : Union européenne

Partenaires de mise en œuvre: Commission de l’océan Indien (COI) en partenariat avec l’Agence du lac Tanganyika (LTA), l’Organisation de la pêcherie du lac Victoria (LVFO), le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté d’Afrique de l’est (EAC), l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), la Commission des thons de l’océan Indien (IOTC), la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ainsi que la  Commission des pêches du sud-ouest de l’océan Indien (SWIOFC).

Budget : 28 millions d’euros

Fin du programme : septembre 2024

Consulter le communiqué de presse
Lire le discours du SG de la COI
Lire le discours de l’ambassadeur de l’UE
Lire le discours du représentant de la SADC