Du lagon à l’assiette: ode à l’octopode

Dans ce livre de recettes de la COI, l’Indianocéanie se retrouve et se partage jusque dans les assiettes de nos populations. A l’honneur, le poulpe aussi appelé ourite. Cet animal marin mérite une attention toute particulière. En effet, dégradation de l’habitat et surexploitation menacent l’octopode qui constitue une ressource essentielle pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations mais aussi pour l’économie.

Cette publication est donc bien plus qu’un livre de cuisine. Sa parution a coïncidé avec la réouverture de la pêche aux ourites, une fête pour tous les Rodriguais, les piqueuses, les familles et les gastronomes de la région. En effet, la COI, à travers le programme SmartFish financé par l’Union européenne et mis en œuvre conjointement avec la FAO, a soutenu dès 2012 la mise en place d’une saison de fermeture de la pêche à l’ourite. Les résultats sont éloquents : dès la première année, des ourites plus grosses et plus nombreuses, une nette augmentation des exportations et des revenus ainsi qu’une plus grande autonomisation des femmes car à Rodrigues ce sont les femmes qui piquent les ourites.

Depuis, l’idée a fait son chemin. Rodrigues met en place deux saisons annuelles de fermeture de la pêche à l’ourite. Maurice lui a emboîté le pas en 2015 avec une saison annuelle. Zanzibar s’est intéressé à cet exemple de la République de Maurice et a décidé de reproduire le modèle.

Recettes ourite Indianocéanie
Télécharger