Le Comité des Officiers permanents de liaison (OPL)

Le Comité des Officiers permanents de liaison est une instance de premier niveau chargée de suivre l’exécution des décisions du Conseil des ministres en étroite collaboration avec le Secrétariat général.

  • Union des Comores : M. Abdillah Imam
  • France/Réunion : M. Laurent Chevallier
  • Madagascar : Mme Alice Ndiaye
  • Maurice : M. Mooniswar Phokeer
  • Seychelles : M. Jacques Belle

Le Comité des OPL préparatoire au 34ème Conseil des ministres de la COI s’est tenu les 3 et 4 mars 2020 aux Seychelles. Cette session du Comité des OPL a passé en revue 30 dossiers touchant à l’évolution institutionnelle et fonctionnelle de la COI, aux activités opérationnelles ainsi qu’aux sujets administratifs et financiers. À l’issue de leurs travaux, les OPL ont choisi de soumettre une quinzaine de dossiers à l’examen du Conseil des ministres de la COI.

Les OPL ont notamment passé en revue le projet d’Accord portant révision de l’Accord général de coopération entre les États membres de la COI. Ce document, qui porte révision de l’Accord de Victoria de 1984, sera signé lors du 34ème Conseil des ministres. Il fixe le cap de l’organisation, définit sa gouvernance et ses missions. Les OPL se sont également penchés sur un projet de texte révisant le statut et les modalités du statut d’observateur auprès de la COI. À l’heure actuelle, la COI compte quatre membres observateurs : Chine, Union européenne, OIF et Ordre souverain de Malte. D’autres États et organisations internationales ont indiqué leur intérêt.

Avancées et mise en oeuvre des projets

Sur le plan opérationnel, les OPL ont pris note des avancées du Secrétariat général dans un large éventail de domaines, notamment en santé, circulation, connectivité, genre, pêche, environnement et climat, culture, paix et stabilité. De nouveaux projets ont été annoncés dans les secteurs des négociations climatiques, de la réduction des risques naturels, de la résilience côtière ou encore des industries culturelles et créatives. À cet égard, ils ont pris un ensemble de décisions permettant au Secrétariat général de poursuivre les négociations ou de formaliser les accords avec les partenaires au développement dont l’Union européenne, l’Agence française de développement ou encore le Japon.

À l’issue des travaux, le Comité des OPL a élaboré le projet d’ordre du jour du Conseil des ministres.

Le Comité des OPL a été marqué par la passation de la présidence du Comité. L’OPL des Seychelles, M. Jacques Belle, a ainsi passé le relai à son homologue des Comores, M. Abdillah Imam.