MESA

 

Le 21 septembre 2017 à Flic-en-Flac (Maurice), l’Institut d’océanographie de Maurice (MOI), avec la collaboration de la Commission de l’océan Indien (COI), a organisé l’atelier de clôture du projet de Suivi de l’environnement et de la sécurité en Afrique (MESA). 

Ce projet panafricain, mis en œuvre par la Commission de l’Union africaine sur financement européen, comporte un volet régional sur le suivi et la gestion de l’environnement marin et côtier piloté par la COI avec l’appui technique du MOI. Durant les quatre années d’activités, le MOI a développé des outils et services utiles à la prise de décision et à l’information des institutions et opérateurs impliqués dans l’exploitation et/ou la gestion des milieux marins et côtiers. Parmi ces outils et services, retenons les bulletins sur les données marines et les zones potentielles de pêches, le déploiement de bouées de collecte de données marines utiles à la navigation, à la météorologie et à la prévention des risques de catastrophes ou encore le développement d’un indice de vulnérabilité côtière qui peut éclairer les politiques d’aménagement du territoire.

Pour le Secrétaire général de la COI, ce projet fait la démonstration de la nécessité d’utiliser les nouvelles technologies et les données d’observation de la terre dans les politiques publiques d’environnement, de pêches et d’aménagement du territoire. Il a également souligné le rôle apprécié du MOI qui est devenu un centre régional d’excellence dont l’expertise est recherchée au-delà des frontières de l’Indianocéanie.

Discours du Secrétaire général de la COI