La Fondation Croix-Rouge française a organisé, les 1er et 2 juillet, une conférence internationale sur la transition humanitaire. Cet événement a été organisé en collaboration avec l’IRD, la PIROI et l’Université de La Réunion. Retour sur cette rencontre…

Transition humanitaire dans l’océan Indien

L’Indianocéanie est la 3ème région la plus exposée aux risques de catastrophes naturelles : cyclones, inondations, sécheresses. De plus, elle doit aussi faire face à d’autres enjeux, tels que les épidémies. En effet, en plus de la Covid-19, les îles de l’océan Indien sont aussi confrontées à la peste, la dengue, …

La COI et la transition humanitaire

La COI est une organisation intergouvernementale. Elle n’est donc pas un acteur humanitaire. Elle en est un partenaire.

En effet, “nos activités permettent aux acteurs nationaux de mieux prévenir les risques, de mieux les gérer ou encore de se doter des matériels, des techniques et des compétences qui permettent de répondre aux défis actuels et futurs” – Prof. Vêlayoudom Marimoutou, Secrétaire général de la COI.

L’action de la COI porte sur le temps long. Il s’agit, entre autres, de politiques publiques, de renforcement de capacités, de mise en réseau, de formation. Au total, les interventions diversifiées de la COI permettent de réduire l’impact des risques et de mieux les gérer. Et certaines d’entre elles sont conduites avec les acteurs non-étatique de terrain comme la PIROI.

Résilience de l’Indianocéanie : les actions de la COI

L’intégralité des projets de la COI ont pour objectif de renforcer la résilience de l’Indianocéanie, qu’il s’agisse des populations ou de l’environnement.

3 exemples concrets de projets

Renforcement de la résilience et de gestion des réponses aux catastrophes

Financé par l’Union européenne et en collaboration avec la PIROI et le Bureau des Nations unies de réduction des risques de catastrophe.

En savoir plus

HYDROMET

Financé par l’Agence française de développement, l’Union européenne et le Fonds vert pour le climat

En savoir plus

RECOS : résilience des zones côtières

Financé par l’Agence française de développement et le Fonds français pour l’environnement mondial.

En savoir plus

Lire le discours du Secrétaire général de la COI