La Commission de l’océan Indien (COI) livre ce 22 janvier 2021 des réactifs PCR à l’agence de santé (HCA) des Seychelles. Ce don permettra la réalisation de 2 500 tests Covid-19. Cette action en soutien aux Seychelles s’inscrit dans le plan de riposte de la COI soutenu par la France au travers de l’Agence française de développement (AFD) et son initiative « Covid-19 – Santé en commun ». Pour rappel, l’AFD a mobilisé 4,5 millions € pour appuyer les activités de la COI au bénéfice de ses États membres.

« Cette livraison arrive à un moment opportun suite à une recrudescence des cas de Covid-19 dans le pays. Les réactifs reçus renforceront les capacités diagnostiques de nos services. Ce nouveau don de la COI montre bien que la coopération de proximité de la COI est utile et concrète. Nous tenons aussi à remercier chaleureusement l’AFD pour le soutien au plan de riposte régional de la COI pour nos pays » – M. Jacques Belle, Officier permanent de liaison de la COI aux Seychelles.

Un premier lot avait déjà été acheminé en aout

En août 2020, la COI avait procédé à l’acheminement d’un premier lot de matériels et d’équipements : surblouses, combinaisons, lunettes et visières de protection, masques de protection de haute performance. D’autres matériels seront livrés prochainement pour renforcer les capacités nationales de réponse face à la Covid-19 et pour la prise en charge des malades, notamment des équipements destinés à renforcer les capacités d’analyse du laboratoire de Victoria et des respirateurs supplémentaires pour les services d’urgence.

« Partout, la pandémie de Covid-19 met sous pression les systèmes de santé. L’appui au plan de riposte de la COI et cette nouvelle livraison témoignent de la solidarité de la France envers les Seychelles et l’ensemble des Etats membres de la COI. C’est aussi un témoignage de l’importance d’une action régionale forte en santé publique qui est un bien public premier » – S.E.M. Dominique Mas, Ambassadeur de France aux Seychelles.

À propos du projet RSIE 3

Le projet RSIE 3 de la COI est financé par l’AFD. Il appuie le réseau régional de surveillance épidémiologique et de gestion des alertes (réseau SEGA-One Health) de la COI qui réunit plus de 250 professionnels de santé humaine et animale des Etats membres de la COI. Il est coordonné par l’Unité de veille sanitaire (UVS) de la COI. Le projet RSIE 3 soutient l’action en santé publique de la COI qui lie santé humaine, santé animale et impacts du changement climatique.

Télécharger le communiqué