Le projet SWIOFISH 2 a pour objectif d’améliorer la gestion de certaines pêches prioritaires au niveau régional, national et communautaire. La Banque mondiale a confié à la Commission de l’océan indien la gestion de la composante régionale d’un montant de 9 millions USD d’après l’accord de financement du 30 mai 2017. Cet accord de financement est devenu effectif depuis le 31 janvier 2018. Un accord d’avance de 1,1 million USD a été signé pour les 24 premiers mois d’activités.

Les fonds sont au profit de :

  • La Commission des thons de l’océan indien (CTOI) : soutenir la coordination régionale mise en oeuvre dans le cadre de SWIOFISH 1 en ciblant la gestion des thonidés et des espèces apparentées par le biais de la CTOI.
  • Les Etats insulaires en développement de l’océan indien et d’Afrique (AIODIS) : plate-forme aux huit pays du groupe des Etats africains et insulaires océaniens (Cap Vert, Guinée Bissau, Sao Tomé-et-Principe, Comores, Maurice, Madagascar, Maldives et Seychelles) pour collaborer, partager leurs expériences et relever certains défis spécifiques tels que l’amélioration de la gestion durable de leur vaste territoire maritime, développer leur économie bleue et l’économie circulaire dans le contexte du changement climatique.
  • La Fédération des pêcheurs artisans de l’océan indien (FPAOI) : faciliter la coordination et le renforcement de la participation des associations des pêcheurs artisanaux dans la région du sud-ouest de l’océan indien dans les forums régionaux et internationaux ainsi que de soutenir la conception de politiques et d’une gestion plus inclusive.
  • L’unité de gestion du projet au niveau régional (COI) : gestion et coordination régionale.

Le secteur de la pêche génère des milliers d’emplois, représentant une part considérable des ménages sous le seuil de pauvreté. Cependant, cette industrie est confrontée à un double enjeu : le sous-développement et la précarité des ressources. Grâce au soutien de la Banque Mondiale, le secteur de la pêche peut se développer et renforcer sa contribution pour réduire la pauvreté et améliorer l’économie des pays concernés.

Objectifs

La composante régionale de SWIOFish2 vise à améliorer la gestion des pêches prioritaires au niveau régional, national et communautaire, ainsi que l’accès à des différentes activités pour les pêcheurs ciblés.

« décembre 2022 » loading...
LMMJVSD
28
29
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
jeu 01

AIODIS high-level meeting

30/11/2022,08:00 - 02/01/2023,17:00

Sous-composantes

IOTC

IOTC

Soutien à la mise en œuvre des résolutions de la Commission des thons de l’océan Indien dans les pays SWIO du sud-ouest de l’océan Indien.

AIODIS

AIODIS

Soutien à la coordination entre les États insulaires en développement de l’Afrique et de l’océan Indien (AIODIS)

FPAOI

FPAOI

Soutien à la Fédération des Pêcheurs Artisans de l’océan Indien, FPAOI, nouvellement créée pour assurer la croissance des bénéfices de la pêche marine durable (l’amélioration des pratiques de pêche et la valorisation des produits, ainsi que la diversification des moyens de subsistance des pêcheurs).

Composante de gestion de projets

Composante de gestion de projets

« L’économie bleue/océanique représente la nouvelle frontière du développement économique et du progrès social dans le respect des équilibres écologiques. »

Sur les réseaux sociaux

Non à la pollution marine !

La sous-composante de SWIOFish2, AIODIS, vise à 𝗿𝗲́𝗱𝘂𝗶𝗿𝗲 𝗹𝗮 𝗽𝗼𝗹𝗹𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗺𝗮𝗿𝗶𝗻𝗲 causée par les bouteilles d’eau en plastique et les plastiques à usage unique dans les États insulaires en développement d’Afrique et de l’océan Indien.

Fish Facts

Le poisson représente environ 𝟭𝟳 % 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗼𝘁𝗲́𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗮𝗻𝗶𝗺𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗼𝗺𝗺𝗲́𝗲𝘀 par la population mondiale.

L'upcycling

L’upcycling est une solution en matière d’économie circulaire qui peut être adoptée en complément des efforts existants pour réduire la pollution plastique.

L'application du concept d'économie circulaire permet de conserver l'usage des produits et des matériaux, et de régénérer les systèmes naturels.

En réduisant les déchets et les émissions de gaz à effet de serre, et en systématisant le recyclage, l’économie circulaire permet également de diminuer la dépendance à l’importation de ressources (matières premières, énergie).

Économie bleue

𝗟𝗮 𝗖𝗢𝗜 𝗲𝘁 𝘀𝗲𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗲𝗻𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀 𝗲𝗻𝗴𝗮𝗴𝗲́𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗿𝗼𝗶𝘀𝘀𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗯𝗹𝗲𝘂𝗲 𝗱𝘂𝗿𝗮𝗯𝗹𝗲.
SWIOFish est un programme de pêche dans l’océan indien financé par World bank pour optimiser la gestion durable des ressources halieutiques et améliorer ainsi la qualité de vie des pêcheurs.

AIODIS

AIODIS : états insulaires en développement d’Afrique et de l’océan Indien.
Les activités de la sous-composante AIODIS sont mises en œuvre par la COI et sont financées par la Banque mondiale.
Les bénéficiaires d’AIODIS : Cap Vert, Guinée Bissau, São Tomé et Principe, Comores, Maurice, Madagascar, Maldives, Seychelles

FPAOI

La COI, en collaboration avec World Bank Africa , soutient la FPAOI –
L’association régionale professionnelle des pêcheurs artisanaux de 5 pays de l’océan Indien (Comores, Seychelles, Maurice, Madagascar et La Réunion, qui regroupe plus de 36 organisations).