This panel is hidden

Souscription au Bulletin d'informations

Voulez vous éditer votre profil?

Entrez le courriel avec lequel vous êtes inscrit ici, et vous recevrez un email avec un lien pour l'administration de votre profil:


This panel is hidden

Bulletins d'Informations

Nom:



Courriel:



Termes et conditions
Accepter les conditions générales
Accepter la politique de confidentialité

Vers plus de cohérence et d’efficacité

La COI compte développer des synergies avec les initiatives en cours, capitaliser les acquis des projets passés (ProGeCo, RAMP, PRPV, Récifs coralliens…), optimiser les ressources financières et humaines dans des pays aux capacités souvent limitées, encourager les échanges de compétences, d’expériences et de bonnes pratiques entre les pays  et aider les pays de la région à respecter leurs engagements régionaux et internationaux (Convention de Nairobi, Convention sur la diversité biologique, Convention des Nations Unies pour lutter contre la désertification-CNULCD-…). Des protocoles d’accord ont été signés notamment avec la Convention de Nairobi, le Mécanisme Mondial de la CNULCD,  et avec l’Organisation Maritime Internationale, dans le cadre de la lutte contre la pollution marine (OMI- protocole signé en 2009 et prolongé en 2011). Un accord-cadre est par ailleurs envisagé avec l’OMI qui permettrait à la COI de bénéficier d’un statut d’observateur au sein de cette institution. Ces différentes collaborations, ainsi que les partenariats envisagés avec l’IUCN et le WIOMSA (dans des domaines spécifiques comme la gestion de la biodiversité terrestre, des espèces envahissantes, marines et côtières) contribueront à accélérer l’intégration régionale, relayer les intérêts spécifiques des Etats membres de la COI et donner plus de cohérence et d’efficacité aux actions de préservation de l’environnement qu’elle entend mener.